MENU

A PROPOS

L’UPIC , "Union Professionnelle des Intermédiaires en Cession d'entreprises", est une union professionnelle au sens de la loi du 31 mars 1898 qui regroupe des professionnels exerçant à titre principal en Belgique le métier d’intermédiaire en cession et transmission d'entreprises. Ce métier consiste à mettre en relation et à conseiller les cédants et les repreneurs en vue de la cession, de l'acquisition ou de la transmission d’une entreprise.

Publication des statuts de l'UPIC au Moniteur belge.

BUTS ET ACTIONS DE L'UPIC

L’UPIC a pour objet de représenter et de défendre l’intérêt de ceux qui exercent, à titre principal, en Belgique, la profession d’intermédiaire en cession et transmission d'entreprises.
Elle veille à assurer la protection des intérêts de la profession, de promouvoir ceux-ci et d'étudier toutes questions intéressant ses membres.
Elle s’interdit toute immixtion dans la gestion ou l’organisation particulière de ses membres et dans leurs rapports avec les autorités, les entreprises et le public.
Néanmoins l’UPIC peut adopter des règles de conduite applicables aux entreprises actives dans la cession et la transmission d’entreprises qui sont invitées à y adhérer individuellement. Les entreprises membres de l’UPIC sont toutefois tenues de respecter ces règles lorsque le conseil d’administration en décide ainsi à l’unanimité.
L’UPIC veille à ce que ces règles soient conformes à la législation, notamment en matière de concurrence.
Pour réaliser ces buts, l’UPIC veillera notamment à :
- maintenir un contact permanent entre ses membres de manière à faciliter l'examen des questions se posant à l’intermédiation professionnelle en cession et transmission d'entreprises.
- établir et maintenir avec les autorités publiques régionales, nationales et internationales ou tout autre interlocuteur, les relations nécessaires au bon fonctionnement de la profession.
- promouvoir le professionnalisme des membres et de leurs interventions, dans le cadre de la reconnaissance de la profession d’intermédiaire en cession et transmission d'entreprises.
- favoriser la formation de ses membres aux matières touchant l’intermédiation en matière de cession et transmission d'entreprises.
- défendre vis-à-vis de tout tiers, public ou privé, le caractère fondamental d’indépendance des membres de l’UPIC.

INTÉRESSÉ ?

ENJEUX DE LA TRANSMISSION D'ENTREPRISES

La transmission d’entreprises constitue un enjeu socio-économique majeur. Selon la Commission Européenne, un tiers des chefs d’entreprise de l’UE, pour la plupart à la tête d’entreprises familiales, se retirera dans les dix prochaines années ; selon certaines estimations, ce phénomène pourrait toucher jusqu’à 690.000 petites et moyennes entreprises et 2,8 millions d’emplois chaque année.

La transmission d’entreprises est un processus généralement long, complexe qui nécessite de la part des professionnels qui interviennent dans ce domaine de maîtriser les facteurs économiques, juridiques, fiscaux, sociaux et environnementaux de toutes entreprises, quel que soit leur secteur d’activités.

En bonne collaboration avec le monde politique et avec les autres acteurs du monde de l’entreprise (banquiers, professionnels du chiffres, avocats, notaires, etc.), l’UPIC entend contribuer activement à répondre aux enjeux de la transmission d’entreprises.

INTÉRESSÉ ?